L'emploi et l'attractivité

Paris Nord-Est participe au rééquilibrage de l'emploi entre l'Est et l'Ouest du territoire parisien. D'importants acteurs privés (BNP Paribas, Veolia) et institutionnels (Université Paris 1, Ministère de la justice) s'implantent sur ce territoire.


Façades des locaux de la BNP Paribas dans la ZAC Claude Bernard © Direction de l'Urbanisme

Diversifier le tissu économique

  • Créer environ 25 000 emplois supplémentaires grâce à l'implantation de plus de 330 000 m² de bureaux, 180 000 m² d’activités et 80 000 m² de commerces à l'échelle du GPRU.
  • Générer des emplois répondant à tous les besoins (grands groupes privés et institutions, start-ups, services aux entreprises, commerces, travaux de construction...)
  • Développer les immeubles pluriels (programme Small Office – Home Office) et favoriser la mixité dans les immeubles d'activités.
  • Maintenir la logistique sur le territoire en l'adaptant aux exigences environnementales (une base de logistique urbaine s'implante au sein du secteur Chapelle International).

Trois axes de développement majeur

  • Concentrer les activités à haute valeur ajoutée autour du périphérique avec le projet « Arc de l'innovation » : implantation du pôle universitaire à la Porte de la Chapelle, incubateur dans l'entrepôt Macdonald, cluster de la création sur Plaine Commune.
  • Exploiter le potentiel de développement tertiaire le long de la première entrée internationale de Paris sur l'axe gare du Nord - Chapelle – Wilson – Pleyel.
  • Favoriser l'essor du tourisme, des loisirs et des activités culturelles entre le canal de l'Ourcq et le parc de la Villette.